L’informatique et le portage salarial


L’informatique et le portage salarial

L’informatique et le portage salarial

En Europe, environ 7 millions d’employés répartis dans 22500 sociétés ont le statut de « Salarié porté ». Selon les prévisions, ce marché devrait atteindre son maximum de croissance en 2025. Actuellement, seulement 90 000 français ont recours à une société de portage. Le montant total en termes de chiffre d’affaires sur le plan national s’élève à 1,44 milliard d’euros. Le statut de « porté » offre plusieurs avantages comparativement aux autres statuts. C’est d’ailleurs pour cette raison que le portage salarial est autant apprécié des entrepreneurs.
Le portage salarial rend l’indépendant autonome, simplifie les procédures administratives et lui offre une assistance sociale.

FAIRE LE TOUR DES AVANTAGES

 

Qui est concerné par le portage ?

La majorité des salariés portés (environ 60%) sont du domaine des nouvelles technologies, de l’ingénierie informatique, du web et des communications. Ces professions vont parfaitement de pair avec le Consulting. Les experts en informatique étant en même temps inventifs et indépendants, ils ont non seulement besoin de participer à diverses missions, mais également de s’accorder du temps pour leur formation personnelle. Pour remédier à cette situation qu’on pourrait qualifier de doublement exigeante, le portage salarial apparaît comme la solution la plus appropriée. Les sociétés de portage allègent la tâche à leurs clients en leur évitant toutes obligations administrative et hiérarchique. Cela permet aux consultants autonomes d’exécuter totalement et promptement leur mission en toute indépendance. Cela a pour corollaire d’accroître le nombre d’experts de l’informatique qui optent pour le portage salarial plutôt que les SSII ou ESN. Le portage prend également en compte les cadres ayant de l’expérience et ayant d
Les aspirations d’autonomie.

 

Le portage salarial, quels en sont les avantages ?

Intermédiaire entre l’indépendant et l’employé, le portage salarial offre à ses salariés une assurance qui lui donne un statut à part entière.
Aux nombres de ces avantages qui s'agrandissent de plus en plus au cours des années, trois en particulier incitent les salariés à opter pour un portage salarial :

  • Le libre arbitre pourrait être le premier, en effet, l'expert qui choisi ce statut passe d'une mission à une autre en toute autonomie, sans pour autant avoir à se soucier de l'administratif,
  • L’allégement des procédures administratives pourrait être le second avantage, un indépendant à son compte doit gérer sa comptabilité, même si dans certains cas elle n'est que sommaire, mais le salarié porté, ne passe que quelques minutes par mois à facturer ses clients,
  • La protection sociale pourrait être le troisième avantage et non des moindre puisque similaire à celle accorder aux salariés traditionnels, dont l'assurance groupe fait partie.  

 

L’autonomie est maintenue

Une fois le statut de salarié porté acquis, l’individu demeure autonome. Aucune restriction dans ses activités commerciales. Il évite de créer une entreprise ou de s’identifier comme travailleur autonome pour saisir quelques occasions d’effectuer des consultations sans perdre ses droits aux ASSEDIC. Il est libre de négocier ses marchés, de fournir ses services et de prodiguer des conseils à ses clients. L’entreprise offrant le portage salarial ne doit pas s’ingérer dans ce genre d’activités. Par conséquent, la gestion du développement commercial de l’entreprise ne concerne que le consultant qui est le seul à savoir ce qui est bon pour lui.

 

Les procédures administratives réduites

Le salarié porté travaille en toute sécurité, il n'a plus à s'inquiéter pour les procédures administratives et financières de son activité, car l’entreprise de portage s’en occupe. Elle se charge également de la fourniture du bulletin de salaire, de la détermination des cotisations, désormais du prélèvement à la source de l'impôt, de l'encaissement des factures et bien sûr du versement du salaire. L’entreprise de portage allège toutes ses tâche pour optimiser l'efficacité du freelance. Cela veut dire que le salarié porté ne perd plus de temps avec les tâches administratives et qu'il est donc en mesure de mieux se concentrer sur sa mission avec de meilleurs résultats.

 

Une protection sociale

L’entreprise de portage, a contrario des autres statuts, garantie à l’employé porté les mêmes avantages sociaux que les salariés traditionnels. Ces avantages prennent en compte une assurance santé, une cotisation pour la retraite, le droit au chômage, le droit à la formation, la mutuelle, etc. Cet avantage est le plus apprécié et représente la raison du choix du portage salarial par la majorité des indépendants.

Article rédigé par l'équipe Freecadre
Crédit photo : PIXABAY